Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de chefdidier

Des recettes inédites du monde entier, et des vidéos pour vous familiariser avec la sculpture sur légumes.

Palets de dames aux fruits confits d'Apt

Publié le 4 Septembre 2010 par chefdidier in desserts

Apt, capitale mondiale du fruit confit.

Des confiseries " industrielles", mais aussi (encore !) des artisans confiseurs, qui perpétuent un savoir-faire remontant au 14éme siècle. Presque tous les fruits peuvent être confits, de la cerise au melon, de la poire à l'abricot, en passant par la figue, la prune, jusqu'à l'ananas, en tranches ou même entier !

De mon enfance en Provence, je garde en mémoire le Dimanche des Rameaux, lorsque certains enfants promenaient à la place d'une branche d'olivier, un baton enrubanné où étaient accrochés des fruits confits...

Quelques années plus tard, j'ai eu l'occasion de goûter un gâteau à base de fruits confits et de poudre d'amande. Trés sucré, (ce qui n'était pas pour me déplaire), il porte un nom facile à retenir: le Galapian, qui est une déformation pâtoisante de "galopin".

Dans la recette, réalisée par Evelyne, une association Nord-Sud: le palet de dames gourmandise du Nord, et les fruits confits du Sud.

 

Palets-dame-fruits-confits.JPG

 

 

Ingrédients pour environ 30 palets de dames :

 

  125g de beurre

   125g de sucre

  150g de farine

  2 œufs

  1 pincée de sel

  ... et des fruits confits

 

 

Réalisation :

Préchauffer le four à 160°

Faire ramollir le beurre

Ajouter le sucre, au fouet, 1e œuf, 2e œuf, la farine et le sel

Faire des petits tas sur une plaque

Garnir de petits morceaux de fruits confits

Les gâteaux sont cuits quand le bord est doré

 

Les palets de dames peuvent également être recouverts d'un glaçage, parfois étalé sur une mince couche de confiture. Certains ( c'est récent) sont même parfumés à la chicorée.

 

  Qui saura me dire ?

Est-il vrai qu'à l'origine cela s'écrivait les "palais" de dames ? Ce nom serait dû à la femme d'un pâtissier qui parlait beaucoup trop, sauf lorsqu'elle avait la bouche pleine de ces délicieux gâteaux, qui lui encombraient le palais...

A entendre certaines femmes, nous serions tentés d'y croire (et je ne suis pas mysogine!)

Commenter cet article

pierre 05/09/2010 21:22



bravo chef


tes palets sont pelins de couleurs !! Pierre